#Expérience – The Retroscope Project

Rencontre du photographique, du narratif et du digital, nous avons expérimenté The Retroscope Project lors de notre visite du salon Maison&Objet de janvier 2015.

En empruntant le parcours d’inspiration “Nature made”, on pénètre dans une exposition en apparence classique. Les images de la série Forest du photographe japonais Yasuyuki Takagi, représenté par la galerie Artligue, sont accrochées aux murs.
En noir et blanc ou en couleurs, cette forêt millénaire du sud du Japon apparait fantastique, intemporelle, presque irréelle.

Sur les recommandations données à l’entrée, on positionne un Iphone qu’on nous a prêté devant une des photographies.
Sur l’écran rien d’anormal au début, l’image photographique au mur est bien là. Au bout de quelques secondes, elle prend vit sur l’écran et une histoire animée commence : la pluie se met à tomber, des oiseaux se disputent et s’envolent, un personnage traverse un ruisseau…

En s’inspirant du Classic Viewmaster et du film muet, l’agence de communication visuelle Amana a développé une proposition créative autour des photographies de Yasuyuki Takagi.

Le Classic Viewmaster est remplacé par l’application Arart (technologie de réalité augmentée) sur Iphone, un film d’animation y est intégré et le spectateur regarde à la fois le tirage photographique et le film qu’il a inspiré.

Le télescopage des œuvres et des perceptions brouille les pistes entre réel et digital.